La production française est déjà une réalité

  • Une filière déjà ancrée… 

Durant la campagne 2005/2006, la France a produit 7,6 millions d’hectolitres (soit 605 000 tonnes) d’alcool éthylique d’origine agricole (céréales et blé). La production d’éthanol a représenté 22% de ce total soit 1.72 millions d’hectolitres. Le reste de la production d’alcool éthylique alimente divers débouchés tels que l’industrie pharmaceutique, le secteur des cosmétiques, l’alimentaire ‘alcools de bouche). L’éthanol  est produit par une vingtaine de sites industriels : 

  • 10 sucreries distilleries ; 

  • 3 distilleries produisant de l’éthanol à partir de céréales ; 

  • 1 distillerie produisant de l’éthanol d’origine vinique. 

Toutes ces unités ont bénéficié d’agréments fiscaux permettant de saturer leur capacité de production et de répondre dès 2004 à la demande en bioéthanol pour un usage carburant.

numriser00071.jpg

  • Qui connaît un fort développement pour répondre aux nouveaux objectifs 

En réponse à l’attribution d’agréments dans le cadre du deuxième appel d’offre lancé par l’Etat en novembre 2005, plusieurs groupes agro-industriels coopératifs ou privés ont décidé d’investir plus d’un milliard d’euro dans la construction de 6 unités industrielles de production de bioéthanol. Ces projets ont été confortés par l’attribution d’agréments complémentaires lors du troisième appel d’offres.

Ces nouvelles unités qui représenteront à un terme une capacité de production totale de 1.2 millions de tonnes en sont aujourd’hui à divers stades d’avancement : 

  • L’usine d’Origny est entrée en production fin 2006 ; 

  • celles de Lacq, Lillebonne et Bazancourt sont en cours de construction et vont démarrer courant 2007 ; 

  • les unités de Pont-sur-Seine et Beinheim sont planifiées pour 2008/2009.

Ces outils bénéficient en outre des technologies les plus récentes en termes d’efficacité énergétique et de rendement de transformation, permettant d’améliorer sensiblement les atouts environnementaux de la production française de bioéthanol (bilan énergétique et émissions de gaz à effet de serre). 

La construction de ces unités de production de grande capacité confère à la filière la capacité à répondre à la fois aux objectifs nationaux d’incorporation de bioéthanol dans l’essence et au développement de l’E85 mais également d’être en mesure d’approvisionner d’autres pays de l’UE.

Laisser un commentaire